Remplacer le sucre par le miel, c'est possible

Remplacer le sucre par le miel, c'est possible

Le sucre blanc, raffiné est régulièrement pointé du doigts car c’est bien connu, celui-ci, consommé en excès est à l’origine de diverses pathologies. D’autant plus qu’il est utilisé à outrance par l’industrie agro-alimentaire dans tous les plats préparés, les gâteaux, les boisson etc etc. La consommation de sucre a d’ailleurs triplé en 30 ans.

Le premier conseil à vous donner est de manger un maximum de produits préparées chez vous, à la maison, pour éviter les cocktails nocifs de l’industrie…

Le miel est le plus souvent consommé sur une tartine de pain. C'est son usage premier. Pourtant, il peut être utilisé très facilement en cuisine

Il peut d'ailleurs remplacer le sucre dans vos recettes aussi bien sucrées que salées. Attention, qui dit sucre naturel, ne veut pas forcément dire sain pour le corps, si celui ci est consommé de manière excessive. Les personnes en surpoids ou ayant tendance à manger beaucoup de sucreries et de glucides devraient éviter le miel, autant que possible. Il est sûr qu'une cuillerée de miel vaut mieux qu'un carré de sucre. Tout est une question d'équilibre et de juste mesure. Il ne s'agit pas ici de présenter le miel comme un produit miracle mais comme une alternative plus saine aux autres sucres. 

À quoi servent les glucides ?

Les glucides, plus communément appelés « sucres » constituent une source essentielle d’énergie pour l’organisme: c’est un carburant principal de nos cellules et pratiquement l’unique carburant du cerveau. Il est indispensable à notre survie.

L’avantage du miel, un sucre naturel ?

Les calories

Le miel est avant tout un aliment riche en sucres simples, directement assimilables. Il apporte en moyenne 300 calories pour 100 grammes. Il est donc fortement énergétique. Pour pouvoir comparer, le sucre blanc apporte en moyenne 387 grammes pour 100 grammes. Le sucre blanc est raffiné et ne contient plus aucunes vitamines ou minéraux. On dit alors qu'il contient des calories vides. Le sucre roux revient quasiment à la même chose. 

L'indice glycémique

L'indice glycémique est aussi plus faible avec un miel que du sucre. L'indice glycémique permet de connaître le pouvoir qu'a l'aliment de faire monter le taux de glycémie dans le sang. Le sucre cause un pic de glycémie qui nous met dans un état d'hypervigilance, mais celui-ci retombe très rapidement. C'est le contraire des sucres lents qui sont efficaces sur une longue durée. Le miel est ainsi un sucre plus lent que le sucre de table et plus facile à gérer pour le corps. Plus le miel est riche en fructose, moins son indice glycémique sera élevé. Le miel le plus riche en fructose est celui d'acacia. Attention, le fructose consommé en excès est moins bien assimilé et peut aussi causer des problèmes de santé.

Son pouvoir sucrant

Le miel a un pouvoir sucrant supérieur à celui du sucre. Dans les recettes, vous pouvez en mettre moins. Remplacez par exemple 100g de sucre pour 75g de miel. Vous verrez qu’il est aussi plus sucré au goût.

Sa richesse en nutriments

Le miel contient de nombreux nutriments essentiels tels que le potassium, le magnésium, le calcium, les vitamines, les acides aminés, les antioxydants...). 

Par sa richesse en éléments biologiques, le miel renforce les capacités du système de défenses immunitaires. Les enzymes qu'il contient participent également à une bonne digestion des autres aliments ingérés et à un bon transit intestinal.

 

miel gauffre

 

 

Quel miel utiliser en cuisine ?

En principe, on utilise des miels doux pour ne pas venir prendre le dessus sur les autres saveurs. Sauf dans certains cas. Voici quelques idées d’associations délicieuses :

  • Le miel d’acacia : le plus doux, pour sucrer sans donner un goût prononcé. Sa texture liquide lui permet d’être facilement utilisée en cuisine
  • Le miel de lavande : aussi bien pour les recettes sucrées que salées (par exemple sur des chèvres chauds).
  • Le miel de romarin, dans les pâtisseries
  • Le miel d’arbousier : au gout amer, pour les plats sucrés-salés ou aigres-doux
  • Le miel de châtaignier : délicieux avec les fromages, ou en toucher dans les pâtisseries
  • Le miel de framboisier avec un fromage blanc ou yaourt

Votre miel peut aussi être utilisé comme sucrant dans vos thés et cafés. Vous pouvez varier les plaisirs. Les miels fruités sont généralement très appréciables associés au café (mention spéciale pour le miel de litchi). 

Découvrir nos miels

En pratique , comment remplacer le sucre par le miel ?

  • Réduisez la température initiale de votre cuisson de 20°C au four pour éviter que le miel ne brunisse. Cuisez donc un peu plus longtemps votre plat.
  • Choisissez du miel liquide/crémeux
  • Intégrez le aux ingrédients liquides de la recette
  • Les gâteaux au miel se conservent plus longtemps car celui-ci retient l’humidité des gâteaux

 

Nos recettes à base de miel