Qu'est ce que l'essaimage des abeilles ?

Qu'est ce que l'essaimage des abeilles ?

Bien que les apiculteurs ambitionnent de contrôler l'essaimage qui perturbe l'activité normale de la ruche et interrompt la production de miel, il n'en constitue pas moins le processus par lequel une nouvelle colonie d'abeilles est créée. Avant l'apparition des ruches à cadre mobile, l'essaimage des abeilles était attendu et occupait l'apiculteur une bonne partie de l'année. 

Pourquoi les abeilles essaiment ? 


Lorsque la colonie atteint une masse critique (environ 2 à 3 abeilles par cm cube de volume de ruche), de nouvelles reines sont élevées dans des cellules spécifiques et nourries avec la fameuse gelée royale. Peu avant l'éclosion de ces larves, la vieille reine quitte le nid accompagnée d'environ 10 000 à 20 000 ouvrières (et de quelques faux-bourdons) et crée un nouveau nid ailleurs. Seules les abeilles mellifères essaiment ainsi. 

Comment se préparent-elles à l'essaimage ? 

Les ouvrières se préparent à l'essaimage plusieurs jours à l'avance. L'indice le plus évident est la construction de calices de reines, de larges cellules édifiées en bordure des rayons destinées à élever les larves de reines. Le signal induisant ce comportement vient surement de l'émission de phéromones spécifiques par la reine en activité. 

Si la reine est retirée du nid ou isolée physiquement des ouvrières, elles commencent alors immédiatement à construire en urgence des cellules royales en agrandissant les cellules ouvrières. 

 

Les signaux de l'essaimage 

Il est reconnu que les phéromones de la reine sont captées par les nombreuses ouvrières de l'intendance qui accompagnent, soignent, nourrissent et échangent constamment des fluides corporels avec la reine. Les échanges de nourriture et de fluides entre les membres de la ruche expliquent que ce signal soit rapidement connu de toutes les habitantes de la ruche. 

Les échanges de phéromones peuvent être entravées lorsque les abeilles sont si nombreuses qu'elles sont agglutinées sur les rayon. Les ouvrières finissent alors par ne plus percevoir qu'une partie de a dose quotidienne requise. C'est le signal principal de l'essaimage. 

Par ailleurs, la reine sécrète aussi des composés chimiques par leurs pattes qui s'imprègnent les rayons au fur et à mesure qu'elle y progresse. Lorsque la colonie est devenue trop vaste pour qu'elle visite tous les endroits, l'absence de cette empreinte chimique est un autre signal indiquant aux ouvrières qu'est venu le temps de construire de nouvelles cellules royales

Voici une vidéo d'un essaimage en direct

L'essaimage

Quelques jours avant le départ de l'essaim, les abeilles qu'on appelle "éclaireuses"(souvent des abeilles âgées qui connaissent bien les alentours de la ruche) recherchent de nouveaux sites susceptibles d'accueillir le nouveau nid. L'essaim à deux formes: un nuage d'abeilles ou une masse compacte. Dans les deux cas, c'est un beau spectacle. Le nuage d'abeilles peut voler sur plusieurs centaines de mètres. Rassurez-vous, lorsque les abeilles essaiment, elles ne sont pas agressives 

Les éclaireuses conduisent l'essaim vers l'endroit qu'elles ont découvert en le guidant de l'exterieur à l'interieur. Elles traversent la masse des abeilles en indiquant la direction à suivre. Certaines se posent à l'endroit choisi et libèrent un signal chimique, la phéromone de Nasanov, pour guider l'essaim

Lorsque les abeilles arrivent sur le nouveau site, les ouvrières s'empressent de construire un nouveau rayon de miel. Elles en sont capables car avant de quitter l'ancien nid, elles se sont gavées de miel, chacune en emmenant 40% de leur propre poids. En quelques jours le rayon est utilisable et un nouveau nid fonctionnel est établi. 

Essaimage abres fruitiers

Essaimage sur un groseiller 

Que faire si les abeilles essaiment chez moi ? 

Parfois les abeilles élisent des lieux on ne peut plus surprenants et même gênant pour l'homme comme des cheminées, un coin de maison, sous une toiture ... Il faut agir vite car il peut être très difficile de les déloger par la suite. A ce moment là, faites appel à un apiculteur autour de chez pour qu'ils viennent récupérer l'essaim pour le diriger vers une nouvelle ruche. 

Voici une vidéo explicative d'un apiculteur récupérant un essaim et le transférant dans une nouvelle ruche :

 

Que se passe-t-il dans l'ancienne ruche ? 

Pendant ce temps, dans l'ancienne ruche, les nouvelles reines commencent à émerger de leurs cellule. Il n'y en aura qu'une seule qui pourra y vivre. Dès que la première reine est sortie, elle cherche toutes les cellules royales sur le rayon, ouvre les opercules de cire avec ses mandibules et pique à mort les autres reines et leurs larves. Impitoyable ! 

La nouvelle reine quitte alors le nid pour son vol nuptial. La reine entraine une ribambelle de mâles (les faux-bourdons) qui libèrent des phéromones attractives. Dès que ces faux-bourdons voient la reine, ils la poursuivent en formant un "essaimage' d'accouplement. Cela dure environ 30 minutes et l'essaim peut parcourir plusieurs kilomètres pendant qu'un ou plusieurs mâles s'accouplent. 

Le mâle s'approche de la reine par dessous. Il l'agrippe avec ses pattes et insère son endophallus dans sa cavité aiguillonaire. Il relâche alors son étreinte et vole en arrière. Ce mouvement brutal comprime ses organes abdominaux provoquant une éjaculation explosive, son endophallus se casse dans l'abeille. L'accouplement dure quelques secondes et le mâle castré chute immédiatement sur le sol et meurt. La reine regagne le nid en emmagasinant le sperme. L'endophallus en place, ressortant de son vagin, témoigne qu'elle n'est plus vierge. Le phallus brisé aide la reine à retenir le sperme qu'elle a emmagasiné pour son existence entière. Une fois revenue à la ruche, la reine sera débarrassée de ce(s) phallus par les ouvrières. 

 

D'autres articles de blog sur le thème de l'apiculture : 
- La danse des abeilles 
-
 Le comportement de défense des abeilles
-
 Les différents types de ruche 
- Le sommeil des abeilles