Le pollen

Le pollen

L’abeille ouvrière, dès qu’elle est posée sur la fleur, gratte le pollen avec ses pattes avant et le dirige dans sa bouche où elle l’humecte avec du miel qu’elle a stocké dans son jabot . Ce doux mélange donne naissance à une boulette qu’elle fera passer de sa bouche à un petit panier qui se trouve sur chacune de ses pattes arrières. Rapidement les paniers grossissent et notre abeille ouvrière doit utiliser toute ses forces pour trainer les corbeilles remplies de pelotes qui sont accrochés à ses pattes arrières. Le poids des corbeilles remplies peut atteindre 50% du poids de l’abeille. Quel courage !

Une fois les corbeilles remplies, notre abeille ouvrière file à la ruche où elle stockera la précieuse denrée. Les pelotes ne seront pas stockées n’importe où, des magasins sous forme de rayons sont réservés à cet usage. Les abeilles ouvrières termineront le travail en tassant minutieusement le pollen dans les rayons, tandis que les abeilles butineuses repartirons sans répit à la récolte du pollen et du nectar.

Tout ce pollen stocké dans les magasins servira à nourrir les petits. C’est un aliment fort en protéines et azoté, sans lequel l’abeille ne pourrait pas vivre. C’est le principal aliment de la ruche.

En aucun cas le pollen fait partie de la composition du miel, qui est produit par les abeilles à partir du nectar et du miellat.